//
vous lisez...
Outils, Tutoriels, Valoriser ses travaux

HAL pour faire connaître ses travaux

tamponHal

La publication d’articles est un moment important de la vie du chercheur, qui résume à cette occasion l’ensemble des résultats qu’il a obtenus pour répondre à une problématique de recherche. Alors après avoir passé plusieurs semaines à mettre en forme ces résultats, en transmettant des versions intermédiaires à son directeur de thèse, en recevant en retour des papiers couverts de commentaires en rouge, après avoir intégré les derniers changements demandés par les relecteurs, avoir été sélectionné pour publication dans une revue ou dans les actes d’une conférence, on veut qu’il soit lu, cet article qui nous a demandé tant d’efforts !

Les pratiques des éditeurs scientifiques ne collent parfois pas tout à fait avec ce principe, notamment ceux qui permettent l’accès seulement en échange d’un abonnement très coûteux, ou d’une somme forfaitaire par article. Alors certes, la diffusion sera assurée auprès des spécialistes membres de riches universités, mais une partie importante de la communauté des chercheurs, ou des étudiants, n’aura pas accès à votre prose passionnante, et celle-ci ne sera pas référencée sur les moteurs de recherche.

Le système des archives ouvertes permet d’éviter ces limites en donnant libre accès à votre article. La plus connue chez les physiciens ou les mathématiciens est arXiv, qui est souvent utilisée pour déposer un article avant même qu’il ait été accepté par une revue. Mais il existe en France un système d’archives ouvertes qui s’adresse à tous les chercheurs : HAL (Hyper Articles en Ligne), un service proposé gratuitement par le Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD) du CNRS.

Le site web général de ce portail se trouve à l’adresse hal.archives-ouvertes.fr, mais plusieurs autres « portails » HAL peuvent concerner les doctorants de Paris-Est :

Tous ces portails ne sont que des vitrines pour accéder à un même ensemble de documents : si vous créez un compte personnel sur l’un d’entre eux pour y déposer vos articles, votre compte sera aussi valide pour les autres portails. Dans tous les cas, la création d’un nouveau compte se fait par le lien « s’inscrire« , sur la page d’accueil des portails. Ensuite, la procédure pour déposer l’article que vous souhaitez rendre disponible est assez intuitive. En cas de difficultés, des pages d’aide sont toujours disponibles, et des tutoriels vidéo sont mêmes disponibles sur le portail de Marne-la-Vallée, ou à propos du portail général.

Alors quels intérêts une fois l’article déposé ?

  • le référencer sur les moteurs de recherche : il apparaîtra bien placé parmi les résultats d’une recherche Google portant sur un des mots-clés importants de l’article. Il est apparaît également parmi les sources d’articles scientifiques dans Google Scholar ou Microsoft Academic Search.
  • permettre aux lecteurs intéressés d’y accéder et de le lire gratuitement en intégralité, avec un stockage pérenne.
  • le diffuser facilement par mail ou sur d’autres sites web à l’aide du lien permanent indiqué au bas de la fiche de chaque article.
  • créer facilement une page web contenant la liste de toutes ses publications, qui se met automatiquement à jour, à l’aide de cet outil.
  • permettre à son laboratoire de faire facilement une liste de toutes les publications de ses chercheurs, notamment au moment de la création des rapports d’activité.

Si vous vous inquiétez des questions de propriété intellectuelle, en vous demandant si la revue qui a publié votre article est favorable à ce type de diffusion, sachez que toutes n’autorisent pas la publication de l’article dans sa version finale mise en forme avec le style de la revue, mais qu’elles autorisent en général la diffusion de la première version envoyée au comité de relecture de la revue (appelée « preprint« ), ou de celle qui contient les corrections demandées par les relecteurs (appelée « postprint« ). Pour savoir quelle est la politique d’une revue en matière de droits d’autres, vous pouvez la chercher dans un site web dédié à cette question, SHERPA/RoMEO, ou directement sur le site web de la revue.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :